1-La mise en place d’un système de veille dans les deux secteurs :Savoir pour prévoir, afin de pouvoir. Auguste ComteDans un environnement de plus en plus concurrentiel, toute structure (grande/moyenne/petite entreprise, groupe, organisation…etc.) se trouve dans l’obligation d’accompagner les différents types de changements (technologiques, sociaux, juridiques, commerciaux…), de déterminer ses facteurs clés de succès et de se positionner par rapport à ses concurrents. En effet, le fonctionnement des entreprises a changé considérablement, ces dernières années, en raison du développement de nouvelles technologies de l’information et de la communication NTIC et d’une concurrence acharnée. Par conséquent, pour être compétitive il est nécessaire de faire anticiper les évolutions du marché et de viser au mieux les besoins potentiels. Ceci afin d’offrir des offres capables de répondre aux demandes de la clientèle qui est beaucoup plus exigeante qu’avant.C’est dans ce contexte que le concept de la veille stratégique est apparu et devenu le mot clé des stratèges, des experts, des consultants et des acteurs spécialisés de l’information. Cet outil de surveillance, d’anticipation et de sécurité demeure une nécessité pour chaque entreprise qui veut garder sa survie et accompagner l’évolution et les changements.Qu’est ce que la veille ?La définition officielle de l’AFNOR (Association Française de Normalisation) : « la veille est une activité continue en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions » (définition de la norme expérimentale française XP X 50-53 de l’Afnor).Selon les professionnels de l’information : la veille est un « dispositif organisé, intégré et finalisé de collecte, traitement, diffusion et exploitation de l’information qui vise à rendre une entreprise, une organisation, quelle qu’elle soit, capable de réagir, à moyen et long termes, face à des évolutions ou des menaces de son environnement, que celles-ci soient technologiques,concurrentielles, sociales, etc. » (définition de l’ADBS, Association des professionnels de l’information et de la documentation).D’après ces deux définitions on peut dire que la veille est un processus collectif dynamique et continu d’utilisation et de traitement des informations à caractère anticipatif concernant les événements susceptibles d’influer l’activité de l’entreprise.2-Les différents types de la veille :La veille stratégique est un processus informationnel qui prend naissance par la traque de l’information et finit par l’utilisation de cette dernière dans l’objectif de créer une vision sur l’environnement dans lequel l’entreprise exerce son activité et espère garder sa place.Par ailleurs, le terme « veille stratégique » est une expression globale qui englobe plusieurs types de veilles telles que la veille concurrentielle, la veille commerciale, veille juridique, la veille technologique, etc. Or, l’entreprise n’est pas forcée de pratiquer toutes ces veilles spécifiques. Elle pourrait choisir le type de veille (ou les types) qui s’adapte et convient à sa situation.èLes principaux types de veille sont :Veille sectorielle : permet de prévoir les changements du secteur dans lequel exerce son activité[email protected] Veille technologique : destinée à étudier et suivre les évolutions technologiques qui sont capables d’influer sur l’activité de l’entreprise: innovations, recherche et développement …[email protected] Veille concurrentielle : permet de surveiller l’environnement concurrentiel de l’entreprise : concurrents, stratégies, …[email protected] Veille commerciale : permet de prévoir et d’étudier les changements de la fonction de [email protected] Veille juridique : destinée à surveiller les évolutions de disposition juridique et ou législative. Elle concerne généralement le domaine du [email protected] Veille d’image ou veille e-réputation : consiste pour une entreprise de connaitre les signaux faibles négatifs de type rumeur, attaque informationnelle, critiques acerbes… susceptibles d’influer sur son image.3-Les étapes de la mise en place d’un dispositif de veille :Un processus de veille est une séquence d’activités et d’étapes à suivre et respecter. Cette démarche de collecte et de traitement d’information nécessite une structuration et collaboration entre les différents acteurs concernés afin d’arriver à des résultats pertinents et efficaces.Ainsi, les étapes à suivre pour réaliser un processus de veille sont les suivantes :4- La pratique de la veille dans le secteur de l’e-commerce :Avec le développement technologique, une concurrence croissante, des consommateurs de plus en plus actifs et connectés, une plus grande transparence et disponibilité de l’information – les commerçants en commerce électronique doivent plus que jamais s’occuper sérieusement de leurs assortiments, de leurs prix et de leur marketing. Pour ce faire, il est nécessaire de connaitre ce qui se passe sur le marché, d’identifier les tendances, de savoir ce que les concurrents ont dans leurs assortiments, de savoir ce que les autres préparent et de déterminer la meilleure façon de surmonter les défis.En effet, le commerce électronique est un secteur d’activité économique qui se caractérise par une concurrence croissante ce qui suppose aux entreprises qui exercent ce genre d’activité d’être toujours vigilant afin d’accompagner l’évolution rapide du secteur. Il s’agit de mettre en place un système de veille continue dans l’objectif de collecter un grand nombre d’information permettant l’entreprise de connaitre les nouvelles tendances en matière d’innovation commerciale et technologique ainsi d’anticiper les événements susceptibles d’influer sur son activité.Dans le secteur de l’e-commerce, la veille stratégique représente un outil omniprésent et un moyen essentiel pour former de nouvelles stratégies en se basant sur des informations précieuses concernant les événements du marché. Une veille permanente révèle les tendances du marché avant qu’elles soient publiées par les autres en aidant ainsi les entreprises à rester vigilant et en tête de la concurrence.Un processus de veille dans le secteur de l’e-commerce se concentre souvent sur l’étude de quatre points essentiels :® La tarification/le prix : Il s’agit de comparer les prix des produits à d’autres concurrents dans le secteur.® Le search marketing : un concurrent majeur peut s’avancer simplement en utilisant des techniques telles que les techniques de référencement naturel (SEO), et l’utilisation des liens sponsorisés ou commerciaux (SEA). Par la mise en œuvre d’une stratégie de marketing par contenu et l’utilisation de TITLE TAGS, l’entreprise peut réaliser des gains rapides en auditant les concurrents.® La sélection de produits : si un concurrent lance en bonne place un produit que l’entreprise n’offre pas actuellement, cela peut être un signe d’opportunité. ® Le design du site web : Comme il a dit Pablo Picasso — Les bons artistes copient, les grands artistes volent. Les entreprises doivent toujours assumer de conserver une identité unique. Elles doivent mettre en place en permanence des changements au niveau du design en évitant de faire un clone d’un autre site web.5- La pratique de la veille dans le secteur de la grande distribution :Comprendre la part de marché actuelle, augmenter le portefeuille de produits et améliorer le niveau de pénétration dans les régions ciblées sont parmi les défis rencontrés dans le secteur de la grande distribution. Les magasins de la grande distribution sont nombreux et se varient selon leur taille et leur superficie (supermarché, hypermarché, les magasins d’hard-discount…). Ils ont tous des politiques et des stratégies différentes les uns des autres afin d’attirer et gagner des consommateurs.Par ailleurs, pour augmenter le profit les détaillants se concentrent le plus souvent sur l’assortiment, les prix et les activités de marketing. Les entreprises dans ce secteur sont toujours confrontées à une concurrence féroce, c’est pourquoi elles tentent de se focaliser sur l’innovation afin de différencier les produits vendus. Cependant des facteurs comme la compréhension du client, la gestion des ressources et d’autres priorités et la focalisation sut l’engagementdes employés sont considérés comme étant des facteurs important dans le secteur et qui sont susceptibles d’entraver sa croissance.Ainsi, la mise en œuvre d’un système de veille va permettre l’entreprise de surmonter ces différents défis en présentant des informations précieuses sur les événements et l’évolution du marché aussi que les nouvelles tendances en matière d’innovation commerciale et technologique. Cet outil d’étude et de surveillance va aider les entreprises à développer son activité et à se positionner par rapport à ses concurrents en se basant sur des informations efficaces, pertinentes et fiables. Ci-dessous sont les principaux avantages de la mise en place d’un processus de veille dans le secteur de la grande distribution :® Amélioration de l’assortiment de produits : Avec l’utilisation de la veille l’entreprise peut examiner les produits de ses concurrents pour découvrir ce qu’ils ont en commun, ce qu’ils ont que l’entreprise ne possède pas, et ce qu’elle détient et qu’ils n’ont pas, la chose qui va guider l’entreprise à mieux décider quel produit à lancer et à quel prix. L’entreprise doit établir une chronologie, identifier les tendances et planifier à l’avance dons l’objectif d’améliorer l’assortiment en analysant des produits qui se vendent bien–régulièrement et à des moments spéciaux (comme les jours fériés)–et puis ajouter ces types de produits et planifier pour leur sorite.® Détermination d’un prix compétitif : La vente à un prix compétitif est la seule stratégie gagnante. La vente à un prix qui est trop élevé ou trop bas est une stratégie perdante. Ainsi, L’utilisation des données de renseignements sur les prix est la seule façon de prendre des décisions éclairées et efficaces en matière de tarification.® Augmentation des ventes : l’étude du marché permet l’entreprise de connaitre les besoins potentiels ainsi de décider d’augmenter la taille et la quantité de ses produits sur le marché ce qui va augmenter les ventes et par conséquent le profit. Voici quelque stratégie pour augmenter les ventes :@ Le cross-merchandising ;@ Le regroupement de produits attractifs ;@ L’offre des rabais pour les grandes quantités…etc.® Amélioration de la fonction marketing : Avoir des données sur les stratégies Marketing des concurrents aide l’entreprise à améliorer sa fonction marketing.® Sélection de nouveaux canaux de vente : Avec l’utilisation de la veille technologique l’entreprise peut sélectionner de nouveaux canaux de vente tels que la vente en ligne : les Smartphones, les applications, et la rapidité de paiement en ligne ont beaucoup facilit® Identification des besoins des clients : pour répondre au mieux aux besoins et attentes des clients, il est important de savoir ce qu’ils veulent en menant des études et des enquêtes pour collecter des informations sur leurs besoins afin de fournir ce qu’ils vont acheter.® L’accès à de nouveaux marchés : une démarche de veille aide l’entreprise à rester toujours vigilant et par conséquent elle peut saisir et trouver des opportunités pour accéder à de nouveaux marchés